Alla Prima (et allusif), 2017

trait_de_vie_ligne_4_marc_dubrule_artist
feuille.png

Les Fleurs du Mal

Encre de Chine sur papier Arches, 2017

46 cm X 61 cm

J’ai passé une saison en enfer...

 

Mais j’en suis revenu solide et apaisé : il faut bien remettre le corps et l’esprit en ordre.

Dans mes ateliers de Montparnasse et du Sud,

ma peinture est devenue curative, protectrice, libératoire.

 

Et le noir ? Une couleur.

ouverture.png

L’Origine de la Violence

Encre de Chine sur papier Arches, 2017

51 cm X 36 cm

Les sujets viennent à moi un par un, et il me semble qu’ils se connaissent déjà.

C’est un « jardin primitif » dans lequel je déambule, et où règnent filiations et correspondances.

montagen.png

J’aime le commencement,

les formes simples,

les formes brèves que prennent les haïkus,

les intermezzi, ou les aphorismes.

 

Et les intervalles : ce qui est « entre », mais relie

Voyage au bout de la nuit

Encre de Chine sur papier Arches, 2017

51 cm X 36 cm

Mes encres sont faites le plus souvent Alla Prima. Indélébiles et waterproof.

Avec des pinceaux d’Asie, mais sur du papier d’Arches. Epais, mat, résistant.

Et du bois, de la pierre, des terres cuites parfois. Un peu de noir et de vide.

moine.png

Japon interdit

Encre de Chine sur papier Arches, 2017

51 cm X 36 cm

La route du retour

Encre de Chine sur papier Arches, 2017

46 cm X 61 cm

maison.png

Je me pique de protohistoire, de mégalithes,

de Mésopotamie et de Cycladique : l’Europe des origines,

celle de l’âge de pierre, de la maternité et des premières icônes.

 

Je me perds avec délice dans l’Afrique et l’Océanie des guerriers, des masques et des totems, de Fang et du feu,

du temps des astres et des amulettes.

 

Je suis imprégné d’Asie du Nord, de l’art du thé et de l’encre,

du Mingei, des gestes du Dansaekhwa,

des esprits Shinto et des jardins de pierre.

 

J’aime les arbres de Provence, les monts de Vaucluse,

les galets sous le Pont Julien, les bois flottés du Calavon,

et la lumière du sud.

 

Mes figures humaines sont marquées à jamais

par les courbes de Rodin, par le souvenir de Kirchner,

par une épure certes mais, je l’espère, vivante et expressive

filet.png

La Postérité du Soleil

Encre de Chine sur papier Arches, 2017

51 cm X 36 cm

stonehenge.png

Stonehenge

Encre de Chine sur papier Arches, 2017

102 cm X 66 cm

Pour ma mère, Claude Dubrule, 1930-2017

« …comment pourrais-je jamais vous oublier puisque je n’ai pas à me souvenir de vous :

vous êtes le présent qui s’accumule »

 

Marthe, Fureur et mystère, René Char

Iumiere.png

La Possibilité d’une île

Encre de Chine sur papier Arches, 2017

51 cm X 36 cm

feu.png

Les Filles du Feu

Encre de Chine sur papier Arches, 2017

51 cm X 36 cm

Marc Dubrule, automne 2017